Skip to main content
Homme sur un banc avec un téléphone dans les mains

Les 3 types d’assurances pour les coursiers à vélo

 

Assurer sa responsabilité, son vélo, et en cas d’accident, ses frais d’hospitalisation permet d’exercer son activité de coursier à vélo avec plus de sérénité.

C’est pourquoi +Simple.fr propose une offre spécialement conçue pour vous, qui couvre :

 

Responsabilité civile et défense recours des coursiers

La garantie « responsabilité civile » assure les coursiers contre les dommages qu’ils peuvent causer à un client ou à un tiers dans le cadre de leur activité professionnelle. Par exemple, lorsque vous blessez quelqu’un ou que vous cassez quelque chose accidentellement. Nos garanties couvrent la responsabilité civile d’exploitation et la responsabilité civile professionnelle.

Premier cas : Vous êtes assuré en responsabilité civile et vous êtes mis en cause par un passant car vous l’avez blessé en circulant à vélo. Vous n’avez pas enfreint la loi mais votre responsabilité est engagée dans cette affaire. Les coûts médicaux s’élèvent à 5 000€ et les dommages et intérêts s’élèvent à 350 000€. L’assurance prend en charge la conduite du procès et va payer les coûts médicaux ainsi que les dommages et intérêts.

Deuxième cas : Vous êtes assuré en responsabilité civile, vous faites accidentellement tomber une moto lors d’une livraison. Les dommages s’élèvent à 1 200€. Votre responsabilité est alors engagée. Que la moto appartienne au client destinataire de la livraison ou qu’elle soit la propriété d’une tierce personne, l’assurance prend en charge les dommages matériels causés à la moto sous déduction de votre franchise contractuelle de 500€.

 

La garantie « recours et assistance judiciaire » couvre les coursiers en cas de litige avec des tiers, qui relève soit d’une atteinte à leur personne ou leurs biens, soit d’une mise en cause de leur responsabilité. Par exemple, la victime d’un accident que vous avez provoqué dans le cadre de votre activité professionnelle intente une action judiciaire contre vous. L’assurance prend alors en charge votre défense devant toutes juridictions.

 

L’assurance du vélo

L’assurance de votre outil de travail est primordiale et prend en compte  :

  • les chocs contre un corps fixe ou mobile ;
  • le renversement ou la chute sans collision préalable ;
  • les incendies, les explosions, la chute de la foudre ;
  • la collision avec un autre véhicule terrestre à moteur identifié ou non identifié ;
  • le vol total avec effraction ;
  • le vol ou la tentative de vol par agression sur voie publique ou dans l’enceinte des locaux du client ;
  • la garantie dommage pour les dégâts que le vélo peut subir.

Premier cas : Vous avez acheté votre vélo pour un montant de 1 500€, il y a moins d’un an. Vous subissez un accident qui provoque la destruction totale de votre vélo. Par conséquent, le remboursement est au prix du neuf c’est-à-dire de 1 500€, sous déduction de votre franchise contractuelle de 200€. L’assurance prend donc en charge 1 300€.

Deuxième cas : Vous avez acheté votre vélo électrique pour un montant de 1 500€ il y a un peu plus d’un an. Vous subissez un accident qui provoque la destruction totale de votre vélo. Le remboursement s’effectue alors au prix du neuf amputé de 15% de vétusté, en plus de 200€ au titre de la franchise contractuelle. L’assurance prend donc en charge 1 075€.

Troisième cas : Votre vélo a été acheté en 2013 pour un montant de 1 500€. Vous laissez votre vélo dans l’enceinte des locaux de votre client, le temps de livrer le colis, mais un individu l’a endommagé en tentant de le voler. Les réparations s’élèvent à 1 300€. L’assurance vous rembourse les frais de réparation de votre vélo sous déduction de votre franchise contractuelle de 200€. L’assurance prend donc en charge 1 100€.

 

Hospitalisation et indemnités journalières

Les garanties pour l’hospitalisation des coursiers :

  • l’invalidité permanente totale ;
  • les frais médicaux suite à l’hospitalisation de plus de 3 jours consécutifs à un accident ;
  • la garantie « exam » ;
  • les indemnités journalières suite à un accident.

Premier cas : Suite à un accident de la route lors d’une de vos livraisons, vous êtes incapable de reprendre votre activité, ni aucune autre activité. Vous êtes donc reconnu en invalidité totale par le médecin conseil de la SSI. Avec l’assurance invalidité permanente totale, vous bénéficiez d’une indemnité d’un montant maximum de 15 000€.

Deuxième cas : Vous êtes assuré pour les frais médicaux suite à une hospitalisation de plus de 3 jours consécutifs. Votre mutuelle étudiante ne couvre pas intégralement les frais d’hospitalisation et il reste à votre charge 950 € (ticket modérateur et dépassement d’honoraires). L’assurance vous rembourse alors 950 €.

Troisième cas : Dans les 15 jours avant de passer un examen, vous êtes victime d’un accident. Celui-ci vous empêche de passer vos examens et provoque votre redoublement. Avec la garantie « exam », la prise en charge des frais de scolarité s’effectue à hauteur de 1 500€.

Quatrième cas : Vous bénéficiez de la garantie « indemnité journalière » suite à un accident. Lors d’une de vos livraisons, un automobiliste vous renverse et cela entraine un arrêt de travail. Une fois les circonstances de l’accident établies, et l’obtention de votre arrêt de travail, vous percevrez alors une indemnité de 16€ par jour, et cela à partir du 9ème jour d’arrêt jusqu’au 365ème jour (maximum).

 

Faites votre devis gratuit en 3 minutes sur coursier.plussimple.fr.


devis gratuit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *