Skip to main content
Stéthoscope sur une table à côté d'un ordinateur

4 conseils pour la mise en place de la complémentaire santé collective

 

Depuis le 1er janvier 2016, la mise en place de la complémentaire santé est une obligation dès lors que vous avez des salariés. Voici donc 4 conseils pour la mettre en place.

En tant que chef d’entreprise, vous êtes également concerné, à titre personnel, si votre statut dans l’entreprise est celui de salarié. C’est le cas notamment si vous êtes dirigeant d’une SAS, d’une SASU ou bien si vous êtes gérant minoritaire d’une SARL.

 

1. Ne tardez pas à proposer la complémentaire santé collective obligatoire

Au delà du choix de la complémentaire et de sa contractualisation (bonne surprise avec la recommandation numéro 4) vous devez d’abord informer vos salariés. Ils doivent ensuite choisir d’adhérer ou présenter des documents s’ils sollicitent une dispense. En conséquence, cela peut prendre du temps.

Si vous n’avez pas proposé de complémentaire santé à vos employés après le 1er janvier 2016, votre risque principal est que, si vos employés vous présentent des factures de soin de santé, vous pourriez être dans l’obligation de les payer sans pouvoir les refuser. Une jurisprudence sur la mise en place de la complémentaire santé verra certainement rapidement le jour, mais comme on dit : mieux vaut prévenir que guérir.

 

2. Si vous êtes dirigeant salarié, anticipez vos embauches et le statut donné à vos employés

La complémentaire santé obligatoire est équitable : tous le cadres ont la même complémentaire et tous les non cadres peuvent en avoir une autre. C’est le dirigeant qui décide pour les entreprises de moins de 10 salariés, sans consultation préalable. De plus, comme l’entreprise doit prendre en charge au minimum 50% des montants de la cotisation, pensez à prendre le temps pour faire les bons choix.

Lorsque vous êtes seul employé de l’entreprise, vous pouvez aussi souscrire à une complémentaire santé. Ainsi, vous pouvez passer de 50% à 100% des cotisations sur l’entreprise, qui ne devra payer que la CRG / CRDS dessus. Une bonne opportunité.

Si vous voulez cet avantage, sans en faire bénéficier vos salariés, il faut qu’ils aient un statut différent du vôtre. D’où l’importance de bien connaitre le statut de ses employés si vous voulez faire la différence.

 

3. Faites-en un élément de motivation pour vos salariés

Une bonne couverture, c’est parfois aussi important qu’un salaire, surtout pour les petits salaires. Vous pouvez alors faire de la complémentaire un vrai argument d’embauche ou de fidélisation de vos employés. Faites vos calculs mais entre une augmentation de salaire, et l’amélioration de la couverture santé, cela mérite étude.

 

4. Simplifiez-vous la vie, souscrivez en ligne.

Avec un minimum légal (le panier de soin), les offres liées à la complémentaire santé obligatoire demeurent normées. Pas de surprises, donc pas la peine de passer des heures à étudier les différentes possibilités.

En souscrivant en ligne, vous pouvez procéder aux démarches quand vous le souhaitez. De plus, vous bénéficiez d’un accompagnement pour ne pas oublier les étapes importantes de la complémentaire santé.

 

Pour souscrire en ligne, c’est ici : www.plussimple.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils