Skip to main content
Écran d'accueil d'un téléphone dans une main

L’assurance professionnelle doit se penser « digital first »

 

Eric Mignot, président de +Simple.fr, livre sa vision du marché de l’assurance des professionnels ainsi que l’apport du digital.

 

Extrait de La Tribune

« Le World Insurance Report que publie chaque année Capgemini montre que seuls 33.3% des clients issus de la génération Y en Europe sont satisfaits de leur relation avec leur assureur. [Ils] ne se retrouvent pas dans le modèle relationnel proposé par les assureurs et leur insatisfaction porte en particulier sur le digital. […] Selon nous, l’erreur est de ne pas penser « digital first », notamment sur le segment délicat des professionnels. Par Eric Mignot, CEO & Co-founder de PlusSimple.fr.

À ne pas confondre avec le « digital only » […] le « digital first » ne consiste pas à supprimer les interventions humaines. […] Il s’agit d’offrir aux consommateurs le choix de leurs interactions à un moment donné de leur parcours client. Ainsi, l’environnement digital doit leur donner tout autant la possibilité de mener seuls ce parcours de bout en bout que de faire appel s’ils le souhaitent à l’assistance d’un conseiller. Or, dans l’assurance, la digitalisation a trop souvent consisté à superposer de nouveaux points de contact en ligne aux processus existants . […] Pour les clients, ce « faux » digital est extrêmement décevant et très mal vécu. »

 

Article complet à lire ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *