Assurer votre activité de guide de randonnée équestre, moniteur d’équitation

Quelles sont les assurances nécessaires ?

Petit rappel : le Code NAF associé à votre métier est  85.51Z

La convention collective à laquelle vous êtes rattachée est  CCN – IDCC n° : 7012 intitulée : « Convention collective nationale concernant le personnel des centres équestres »

 

Voici les assurances qui sont nécessaires pour votre activité :

  • Assurance bureau : que ce soit un local professionnel ou une pièce chez vous, l’assurer vous permet d’être protégé en cas de vol, de dégât des eaux, d’incendie.
  • Responsabilité civile professionnelle : c’est pour vous protéger si vous commettez une erreur grave, ou si les conséquences d’une erreur sont importante.
  • Protection juridique : cela vous permet d’avoir des conseils et d’avoir une prise en charge de frais d’avocats, ou de justice si vous êtes attaqués.

 

Existe-t-il des clauses d’exclusions à la responsabilité civile de votre activité ? Non, il n’y a pas de clauses d’exclusions particulières.

 

Le métier de Guide de Randonnée ou de Moniteur équestre vous donne des responsabilités.

La description du métier est la suivante :

« Il encadre un groupe de cavaliers amateurs durant un ou plusieurs jours. Avant le départ, il choisit un itinéraire bien identifié, celui qui sera le plus adapté au niveau du groupe. Puis il prévoit les étapes et le rangement du matériel sur place. En cas de sortie sur plusieurs jours, il peut gérer l’hébergement des cavaliers et de leurs montures ».

Voir la fiche sur le site de l’ONICEP.

 

Vous avez une question précise ? Appelez-nous au 09 79 98 07 30.

Vous voulez faire un devis ? Cliquez sur le bouton, ci-dessous.

je commence