Skip to main content
Prélèvement et impôt sur le revenu

Que va changer le prélèvement à la source pour les auto-entrepreneurs ?

 

À compter du 1er janvier 2019, le prélèvement à la source (PAS) devient une réalité. Mais qu’est-ce que cela signifie pour l’impôt des auto-entrepreneurs ?

 

À savoir sur le prélèvement

Revenus professionnels ou fonciers, avec la mise en place du prélèvement à la source, le paiement de l’impôt se fera l’année d’encaissement. En tant qu’auto-entrepreneurs, vous allez donc devoir déclarer vos revenus de 2019 en 2019 et non plus l’année suivante.

Concernant les revenus 2018, vous n’aurez pas d’impôts à payer. Toutefois, vous devrez quand même effectuer un versement en 2019 après régularisation.

 

Quand et comment ?

Calculés par l’administration fiscale, les auto-entrepreneurs paieront leur impôt de l’année 2018 par le biais d’acomptes sur les revenus 2017. Les sommes dues pourront être prélevées chaque mois ou chaque trimestre. Pour 2019, l’acompte de septembre tiendra compte des revenus déclarés au printemps et des variations en cours d’année.

 

Que se passe-t-il lors de la création d’entreprise ?

Lors de la création d’activité, les auto-entrepreneurs peuvent, soit verser un acompte se basant sur l’estimation de leur chiffre d’affaire annuel, soit attendre septembre de l’année suivante. Dans le premier cas, cela lui permet notamment d’étaler le paiement de l’impôt. Le deuxième cas, lui permet d’attendre de connaitre son chiffre d’affaire réel pour payer le montant exact d’imposition.

 

Rassurez-vous, la mise en place du prélèvement à la source ne nécessite aucune démarche en complément de votre déclaration de revenus (2042-C Pro).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils