Vous êtes professeur particulier, pensez à vous assurer

C’est la rentrée, et bientôt, les cours particuliers vont reprendre.

Que ce soit votre activité principale ou secondaire, il est important que vous ayez une assurance pour cette activité spécifique.

La Responsabilité Civile Professionnelle vous permet de vous protéger si vous causez un dommage dans le cadre de cette activité.

renseignez-vous, les devis sont gratuits et la souscription ligne.

je commence

 

Lire la suite

+Simple.fr assure les professeurs de Tennis, de Danse, de golf, d’arts martiaux & de musique

C’est la rentrée et bientôt, les activités extra-scolaires vont reprendre.
Pour vous qui êtes professeur ou moniteur indépendant, c’est important de bien vous assurer, afin de pouvoir vous protéger en cas de soucis dans l’exercice de votre profession.

+Simple.fr assure l’activité des professeurs de Tennis, de danse, de golf, d’arts martiaux & de musique.

Pour souscrire, c’est simple, rendez-vous sur le site https://www.plussimple.fr et indiquez votre siret. 

Vous ne l’avez pas encore, entrez le code naf relatif à votre activité !

code 8551Z ou 8552z, vous retrouverez votre métier.

La Responsabilité est l’assurance qui est indispensable pour vous, si vous provoquez un dommage à quelqu’un pendant votre cours.

La Protection juridique est une assurance utile, car si vos élèves, ou les parents de vos élèves vous attaquent suite à un problème, les frais de défense peuvent être élevés. Mieux vaut être prudent en la matière.

Bonne saison sportive ou culturelle !

je commence

Lire la suite

Faut-il une assurance emprunteur pour un crédit professionnel ?

Avec des taux d’intérêt si bas, il peut être tentant de contracter un crédit professionnel auprès de sa banque pour accélérer son activité ou investir sur un actif en particulier. Cependant, est-ce qu’il faut souscrire à une assurance emprunteur avec votre crédit si vous êtes un professionnel ?

assurance emprunteur credit professionel

Qu’est-ce que l’assurance de prêt ?

Ce produit d’assurance est rendu obligatoire pour la plupart des emprunts professionnels si le crédit est à votre nom et non au nom de la société en tant que personne morale. C’est donc souvent bien le cas pour les professions libérales ou les artisans mais aussi pour les jeunes entrepreneurs. En effet, la banque veut se couvrir si vous avez un accident ou une maladie qui viendrait impacter directement votre activité. Dans ce cas-là, l’assurance d’emprunt professionnel remboursera la banque pendant la période où vous ne pouvez pas travailler (arrêt de travail, invalidité…). C’est pour cela que l’assureur vous demandera de remplir un questionnaire médical afin de connaître votre état de santé et de pouvoir éventuellement évaluer le devis.

Pouvez-vous choisir votre assurance emprunteur ?

Grâce à la loi Lagarde, vous avez le droit de proposer une autre assurance que celle que votre banque vous propose. Pour cela, il suffit juste de trouver un contrat avec les mêmes garanties et le banquier n’a pas le droit de modifier le taux qu’il vous a proposé. Sachez aussi que depuis la loi Hamon, vous avez douze mois pour faire une renégociation d’assurance emprunteur. Pendant cette période, il faut proposer à votre banque une assurance aux garanties équivalentes et elle a l’obligation de changer votre contrat sans frais pour vous. Passée cette période en revanche, vous ne pouvez plus changer d’assurance.

Comment comparer le coût de mon assurance ?

Avec la baisse des taux, il est en effet important de regarder le prix du contrat sur la totalité de l’emprunt. Le nombre des garanties va impacter le prix mais il y a des différences de tarifs importants entre un assureur et l’autre. Le choix aussi du calcul des cotisations (sur le capital restant dû ou sur le capital initial) va aussi influer sur le coût total de votre crédit. Pour avoir accès à touts les offres, vous pouvez pour cela utilisez le comparateur d’assurance emprunteur de Réassurez-moi. La plate-forme vous trouvera la meilleure assurance acceptée par votre banque au prix le moins cher.

Lire la suite

Domiciliation, centre d’affaires et assurances

Aerial view of ParisVous êtes entrepreneur et vous lancez votre activité ? En fonction de votre activité, ou juste pour avoir une adresse professionnelle différente de votre adresse professionnelle, vous allez certainement choisir un service de domiciliation d’activité et travailler de chez vous, ou dans un centre d’affaires.

Que faut-il vérifier en matière d’assurances dans ce cas là ?

Vous exercez depuis chez vous ?
N’oubliez pas que vous n’avez pas le droit de recevoir de clientèle chez vous.
Dans tous les cas, pensez à assurer le bureau ou la pièce que vous allez dédier à votre activité professionnelle, afin d’être couvert en cas d’incendie, de vol, ou dans certain cas du bris du matériel.

Vous allez travailler dans un centre d’affaires ?

Souvent, les assurances bureau sont comprises dans votre loyer, et vous devez bien regarder ce qui est compris dans cette assurance. Vous vous déplacez, la garantie de matériel en tout lieu est précieuse. Vous traitez des données informatiques ? récupérer les données si vous avez bien procédé aux sauvegarde est une option que vous voudrez peut être.

Domicilier son entreprise à un endroit, et exercer son métier ailleurs ne dispense pas de s’assurer, et de bien comprendre, pour votre activité, les besoins qui sont les votres, et les garanties qui sont associées.

Vous souhaitez des précisions, appelez nous au 09 79 98 07 30

faire un devis gratuit pour une assurance ?

je commence

Lire la suite

Personnaliser et industrialiser les offres d’assurance pour les TPE

S’intéresser aux assurances professionnelles des TPE en 2016, c’est à la fois répondre de façon individuelle aux besoins de chacune des entreprises, en adaptant ses méthodes d’évaluation de risque et approches commerciales pour proposer des prix adaptés, et en faire une activité rentable.

Déterminer un profil de risque par métier, et prendre en compte la gouvernance de chaque entreprise.

Les compagnies d’assurances sont toutes dotées de services qui permettent de déterminer finement les risques par type de métier et surtout à quels moments cruciaux les risques sont les plus forts.  La mise à disposition de puissance de calcul permet aujourd’hui de déterminer des modèles qui suivent la vie d’une société de sa création à sa maturité, et de prévoir les moments à risque. Enrichie par des données disponibles sur le marché, il est possible d’affiner et anticiper les zones de risques en appliquant les comparaisons avec les activités similaires.

Ce qui est nouveau, c’est de pouvoir prendre en compte la personnalité, le mode de travail des dirigeants d’entreprise. Les réseaux sociaux, les publications officielles donnent des informations précieuses, qu’il faut agréger et pondérer à leur juste valeur pour mieux scorer le profil de risque. Par exemple, Viadeo ou Linkedin donnent des informations sur le turnover des entreprises. Une force commerciale plus récente, plus jeune, peut amener plus d’erreurs liées au manque d’expérience. Cela peut être pris en compte et l’assureur peut apporter des solutions adéquates par anticipation des risques. Précision : l’information n’étant qu’indicative, elle permet d’ajuster des modèles, mais ne sert pas de base.

La pédagogie et la prévention. 

En ayant une meilleure connaissance de ses clients, et des risques qu’ils portent, il est plus facile de les alerter de façon opportune sur les garanties complémentaires à prendre, et la vigilance à avoir sur telle ou telle partie de l’activité. Cela permet d’éviter le risque et de garder une assurance compétitive.

A titre d’exemple, les entreprises qui connaissent une forte croissance très rapidement sont celles qui portent le plus de risques dans leur activité, par la désorganisation temporaire qu’amène l’afflux de commande.  Le questionnaire annuel que remplissent les clients est un moyen de connaitre cette croissance, mais c’est souvent trop tard.  Suivre la vie de l’entreprise sur les réseaux sociaux, lire toutes les publications sur les clients permet de savoir ce qui se passe, et d’apporter les bonnes réponses assurancielles. La masse d’information étant très importante à assimiler, elle passe par la mise en place de robots qui analysent et restituent l’information pertinente dans nos systèmes.

Reste qu’une entreprise est libre dans sa volonté d’assurer ou non un risque, et les efforts de +Simple.fr se concentrent sur la pédagogie et une meilleure compréhension de ce que sont les risques, et la façon de se prémunir contre ces risques. La discussion avec un conseiller, par téléphone, permet d’expliquer les enjeux en étant très concret.

Les outils rendent plus pertinentes les réponses à apporter, la relation humaine reste essentielle dans la confiance que les entreprises peuvent accorder à leur courtier en assurance. c’est pourquoi 2/3 des contrats souscrits par +Simple.fr sont finalisés après un contact téléphonique.

Lire la suite

Les 3 piliers de l’assurance professionnelle pour les TPE

Qu’elles soient obligatoires ou facultatives en fonction de l’activité qu’une TPE opère, les 3 assurances qui assurent le socle de la protection d’une activité sont :

  • Assurance des locaux : contre les dégâts des eaux, incendie, vol, vandalisme…
  • La Responsabilité Civile professionnelle : vous protège des dommages que vous pouvez causer au tiers dans l’exercice de votre activité (voisins, clients, collaborateurs). On distingue la RC pro pendant la réalisation de la prestation et celle après réalisation ou livraison.
  • La Protection Juridique : vous assiste en cas de litiges avec des tiers. Il existe différents degrés de prestations allant du conseil téléphonique à la représentation par avocat devant un tribunal.

Assurer ses locaux

Cette assurance est demandée dès que vous louez un local professionnel, et est essentielle même si vous êtes propriétaire de votre local.
En fonction du niveau de garantie, vous pouvez protéger vos biens dans les locaux, à l’extérieur (avec les assurances en tout lieu) et vous pouvez même avoir une relocalisation de votre activité si vos locaux restent impraticables, pour éviter que votre activité ne s’arrete.

La Responsabilité Civile Professionnelle : 

Certains aspects de la responsabilité civile professionnelle sont plus faciles à appréhender que d’autres.
– Vous cassez un objet chez un client, c’est votre Responsabilité Civile qui est en jeu.
– Vous livrez un produit qui provoque un sinistre chez un client, c’est également votre responsabilité Civile qui est en jeu.
– Imaginez que vous vous trompiez dans la livraison d’un produit, et que cela provoque un arrêt de production chez votre client le temps de remplacer la commande, et cela engendre des frais financiers.  C’est également votre responsabilité civile qui sera engagée (dommage immatériel)

La Protection juridique : 

Que faire quand un client, l’administration vous attaque ? Vous avez besoin de conseil et d’aide, c’est la vocation de la protection juridique.
Que vous soyez responsable ou pas n’est pas le sujet. Si vous êtes reconnu coupable, vous devrez les dommages et intérêts, mais c’est l’accompagnement et la prise en charge de certains frais de défenses qui seront inclus dans la protection juridique.

Avec ces 3 assurances, vous couvrez la base de votre activité, et vous pourrez compléter votre protection, au gré de votre développement, pour vous concentrer sur votre développement.

Lire la suite

Assurer son activité d’agence (conseil) en marketing (digital)

Exercer son activité d’agence conseil en marketing repose sur la qualité de vos recommandations et des savoirs-faire. Comme tout professionnel, vous êtes supposé être un professionnel de la profession, comme on dit, et cela implique savoir bien faire le travail que vous proposez.

Dans ce contexte, que se passe-t-il si vous donnez une recommandation qui s’avère être mauvaise, ou que le déploiement des actions marketing que vous pilotez ne donne pas les résultats que vous aviez annoncé. Etes-vous dans l’obligation de moyen ou l’obligation de résultat ? que peut-on vous reprocher ?

Assurez vos locaux et les données de vos clients. 

C’est une évidence, mais vous devez assurer les biens qui sont dans vos locaux, et les biens qui vous sont confiés. (par exemple, votre ordinateur est volé). L’assurance bureaux peut, si vous avez pris l’option, prendre en charge le remplacement de votre ordinateur, avec une valeur à neuf jusqu’à 10 ans selon les options choisies.

Prenez une Responsabilité Civile Professionnelle :
La RC s’active pour les dommages qu’on cause à un tiers. Vous livrez un produit qui provoque un problème chez votre client, ou qui va provoquer une perte de chiffre d’affaires pour votre client (il vous demande d’acheter une base de prospect, vous vous trompez de cible et fournissez un mauvais fichier. La conséquence est une perte de chiffre d’affaires (concret) lié à l’erreur que vous avez fait en livrant ce chiffre). Votre client peut vous demander de prendre en charge les conséquences de votre erreur…

Plus fréquent : vous livrez un BAT avec une faute d’orthographe ou un logo qui n’est pas le bon, et le client l’imprime à des milliers d’exemplaires, votre RC Pro prendra en charge frais de correction et de réimpression.

Souscrivez une Protection juridique : 

Que faire quand un client, l’administration vous attaque ? Vous avez besoin de conseil et d’aide, c’est la vocation de la protection juridique.
Que vous soyez responsable ou pas n’est pas le sujet. Si vous êtes reconnu coupable, vous devrez les dommages et intérêts, mais c’est l’accompagnement et la prise en charge de certains frais de défense qui seront inclus dans la protection juridique.

Par exemple, vous utilisez une musique que vous croyez libre de droit, mais elle ne l’est pas, et vous êtes attaqué par l’ayant-droit pour reproduction et exploitation illégale de la musique.
cela va entraîner des frais, et une partie de ses frais pourront être pris en charge.

Les exemples sont nombreux.

Inscrivez-vous au blog pour pouvez échanger sur vos contraintes.

Demandez un devis gratuit pour couvrir votre activité.
je commence

Lire la suite

+Simple.fr centre son action sur les besoins réels de ses clients.

 

+Simple.fr adopte une démarche globale pour répondre à l’ensemble des besoins de ses clients.signature électronique

 

Lire les centaines de pages d’un contrat d’assurances est chronophage, et de nombreux dirigeants de TPE n’ont pas le temps d’y consacrer le temps nécessaire.

Plusieurs assureurs, plusieurs interlocuteurs, des centaines de pages de contrats, des dates de renouvellement et de préavis différentes font que l’assurance est vécu comme une obligation / fatalité, plus que comme un vrai outil mis à la disposition du développement de la TPE.

+Simple.fr adopte une démarche qui vise à partir du métier de son client, et de lui proposer le bon bouquet d’assurances qui lui permettra d’être bien assuré, au bon prix, sans doublon ni surprises.
C’est en agrégeant des millions de données issues de la Big Data que plus simple défini des modèles par métiers, et les adapte à chacun de ses clients, de façon personnalisée, en quelques millisecondes, grâce à des technologies innovantes.

La TPE n’a qu’à préciser certains éléments (une dizaine de questions) et la proposition de contrat est établie, pour protéger sa santé, son activité, ses employés.

+Simple dématérialise les contrats et adopte une relation proche, par tous les moyens de communications actuels.

 

Souscription en ligne, avec signature électronique, sans engagement de durée pour le client.

Une innovation majeure est le regroupement de tous les contrats en un, et de proposer une signature électronique. Ainsi, en quelques minutes, le client a ses contrats, ses attestations. C’est un gain de temps appréciable.

De même, et c’est une exclusivité sur l’assurance professionnelle, nos clients peuvent résilier leurs contrats quand ils le souhaitent sans attendre la fin de leur engagement annuel. Cette approche, qui est devenue la norme dans le domaine de l’assurance pour les particuliers suite au vote de la loi Hamon n’est pas du tout en usage dans l’assurance professionnelle.

Afin d’apporter le maximum de garanties au consommateur, et pour répondre à son besoin de ne pas être lié à long terme, nous avons négocié et mis en place ce service.

 

Un accompagnement personnalisé pour chaque sinistre.

Souvent, plusieurs contrats, dans plusieurs compagnies, peuvent rendre la résolution d’un sinistre compliquée.
En ayant tous les contrats chez +Simple.fr, notre client a un interlocuteur unique qui prend en compte la totalité des contrats pour apporter la meilleure réponse pour la résolution du sinistre. C’est un confort unique.

 

+Simple.fr est là pour simplifier la vie de ceux qui en ont le plus besoin, et le démontre en innovant.

Lire la suite

Tableau des garanties de Responsabilité Civile Professionnelle

Vos garanties pour votre Responsabilité Civile

En fonction de ce ce que vous souscrivez, vous pouvez bénéficier d’une Responsabilité Civile Exploitation et/ou d’une responsabilité Civile Professionnelle.
Les tableaux ci-dessous sont tirés de nos propositions de contrats, et vous permettent de comprendre simplement ce qui est garanti et les montants associés.

Les montants indiqués sont les montants maximums engagés/remboursés par sinistre.
Certains termes sont faciles à comprendre, d’autres, comme les dommages immatériels consécutifs doivent être plus souvent expliqués, car la terminologie employée n’est pas simple.

Qu’est ce que le dommage immatériel ?

Pour dire une évidence, ce qui est immatériel n’est pas matériel. C’est donc souvent les conséquences financières et organisationnelles qui peuvent être considérés comme un dommage immatériel consécutif à un dommage matériel (livraison d’une machine qui grille et qui bloque une chaîne de production pendant un certain temps).

Un dommage immatériel non consécutif sera souvent lié à la conséquence financière d’un dommage matériel qui n’est pas couvert par la responsabilité civile professionnelle.

extrait de notre proposition de contrat au 17.02.2016 à titre d’illustration, non contractuel. :

Seules les garanties mentionnées dans le tableau ci-dessous sont souscrites, pour les montants précisés, à moins qu’il n’y soit dérogé dans une clause du présent document ou une clause annexée à celui-ci.

Prestations Montants Franchise par sinistre
Responsabilité Civile Exploitation
Tous dommages confondus Dont : 8 000 000 €  par sinistre
• Faute inexcusable / Accidents du travail / Maladies professionnelles 1 500 000 €  par période d’assurance quel que soit le nombre de victimes Néant
• Dommages matériels et immatériels consécutifs 2 000 000 € par sinistre
• Dommages immatériels  non consécutifs 300 000 €  par sinistre
• Dommages causés aux biens confiés et / ou prêtés (dommages matériels et immatériels consécutifs)  100 000 €  par sinistre 750 €
• Vols, abus de confiance, escroqueries et / ou détournement des préposés ou négligences facilitant le vol 50 000 € par sinistre
• Atteinte à l’environnement accidentelle tous dommages confondus (corporels, matériels et immatériels consécutifs) 750 000 € par période d’assurance 2000 € sauf au titre des dommages corporels

 

Prestations Montants Franchise par sinistre
Responsabilité Civile après Livraison et / ou professionnelle
Tous dommages confondus (corporels, matériels et immatériels) Dont : 3 000 000 € par période d’assurance
• Dommages matériels et immatériels consécutifs 2 000 000 € par période d’assurance
• Dommages immatériels non

consécutifs (y compris frais dépose / repose)

300 000 € par période d’assurance 750 €
Recours et assistance judiciaire Souscrit

Nous avons détaillé les clauses et conditions d’application de la garantie RC dans le chapitre 10, en fin de ce document. Il est essentiel que vous preniez connaissance de ces clauses car elles définissent le champ d’application et les limites et exclusions complémentaires de votre garantie

fin de l’extrait du contrat.

Pour préciser les éléments couverts et ceux qui ne sont pas couverts, nous détaillons, pour les métiers concernés par les contrats, ce qui est couvert et ce qui ne l’est pas, ainsi ce les montants de remboursements spécifiques :

les termes qu’on trouvera sont :

Définitions complémentaires,
activités garanties au titre de la responsabilité professionnelle,
exclusions complémentaires;
Limitation de montants de garanties.

En fonction de chaque métier, ces éléments varient. Certains contrats n’ont aucune précision, d’autres en ont. Lisez bien les propositions de contrats qui vous sont faites !

 

Lire la suite