Skip to main content

La complémentaire santé expliquée simplement

 

La complémentaire santé est la prise en charge d’une partie des dépenses de santé qui reste une fois que la Sécurité Sociale a procédé à son remboursement.

 

Comment ça fonctionne ?

Pour faire simple : chaque personne qui réside et qui travaille en France est affilié à un régime de Sécurité Sociale. (il en existe plusieurs, pour les salariés, les non salariés, etc). C’est obligatoire.

Ainsi, une partie des charges qu’on retient sur votre bulletin de paie va alimenter une caisse commune, qui va prendre en charge une partie de vos soins de santé.

L’intérêt, c’est qu’en cas de coup dur, et d’un traitement coûteux, vous n’en payez qu’une partie. Sinon, vous seriez obligé de payer la totalité, et parfois, vous ne le pourriez pas.

La Sécurité Sociale ne prend pas en charge tous les frais de santé. Ce qui n’est pas remboursé par la Sécurité Sociale s’appelle le Ticket Modérateur. Quand vous allez chez le médecin généraliste, la sécurité sociale prend en charge 70% du prix de la consultation (celle qui est fixée par décret chaque année). Si le médecin facture plus cher sa consultation, c’est vous qui prenez le surcoût en charge. Si vous n’êtes pas d’accord avec les tarifs du médecin, comparez les prix et allez voir celui qui vous semble pratiquer un tarif convenable.

 

Définition de la complémentaire santé

La complémentaire santé, c’est un système d’assurance santé qui permet de prendre en charge tout ou partie de ce qui n’est pas pris en charge par la sécurité sociale.

Le principe est le même, et depuis le 1er janvier 2016, c’est obligatoire pour tous les salariés. Vous versez une cotisation à une compagnie d’assurance santé, et celle-ci vous rembourse une partie des frais de santé que vous avez, en se basant sur ce qui n’est pas remboursé par la sécurité sociale.

On parle de « mutuelle » ou de « complémentaire santé » en fonction de la nature des organismes qui proposent le service.

La différence entre la Sécurité Sociale et la complémentaire santé, c’est que pour la Sécurité Sociale, c’est le même remboursement pour tous, alors qu’une complémentaire santé vous permet de choisir votre niveau de garantie (de couverture). Plus vous payez, et mieux vous êtes remboursé en somme.

Ce qu’on appelle le « panier de soin, » c’est le niveau minimum qui doit être remboursé par les complémentaires santé, quelque soit le niveau de la prime que vous payez (la prime d’assurance, la cotisation, veulent dire la même chose, c’est combien vous payez chaque mois).

Ainsi, une consultation chez le médecin coûte 23€. En cumulant les remboursements de la Sécurité Sociale, et de votre complémentaire santé, vous paierez en fait 1€. (c’est le montant non remboursable institué pour montrer que se faire soigner, ce n’est pas gratuit).

 

Bien choisir sa complémentaire

Si vous êtes salarié, vous avez l’obligation (à quelques exceptions près) de choisir la complémentaire santé que vous propose votre employeur. Si celle-ci n’est pas suffisante pour vous, vous pouvez choisir avec la compagnie retenue de souscrire une sur-complémentaire. Concrètement, vous prenez en charge la partie de cotisation qui vous permettra d’avoir de meilleurs remboursements de vos soins.

 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de la sécurité sociale : améli.fr

assurance maladie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils